En bref : le Staking

Le staking permet de sécuriser les transactions sur une blockchain compatible et de payer les participants en échange. Cardano intègre cette fonctionnalité avec un rendement moyen 5/6% par an.

Cardano donne un droit de délégation, le stake, à tous les possesseurs d’ADA proportionnellement au montant en leur possession.

Si j’ai 100 ADA j’aurai alors un stake de 100 ADA. Ce stake de 100 ADA peut être délégué à des validateurs (pool) en échange d’une récompense (reward). C’est cette action qu’on appelle le staking.

Il faut bien comprendre que la délégation n’affecte pas le contenu de votre wallet. Vos ADAs reste en votre possession. Vous pouvez en recevoir et en dépenser à tout moment.

Le staking est un processus fondamental dans la sécurisation du réseau Cardano. Il permet de décider quel validateur va avoir le droit d’inscrire des transactions sur la blockchain. En effet plus un validateur a de stake et plus il a de chance d’être sélectionné. Chaque possesseur d’ADA possède un pouvoir décisionnel.

Cardano est un système incitatif. Les fondateurs sont parti du principe que nous demander de déléguer aux pools par sympathie du réseau n’était pas optimal (on ne vas pas se mentir, on aurait eu la flemme pour beaucoup). La solution retenue a été de rémunérer les participants au prorata des ADAs délégués. Tu délègues tes ADAs et tu reçois une récompense à chaque fin d’epoch (tous les 5 jours). Cette récompense représente en moyenne de 5/6% du montant délégué à l’année. Et en lisant ça ta flemme s’est évaporée comme ton date le dimanche matin.

Comment staker mes ADAs (₳) ?

Tu as 3 solutions pour stacker tes ADAs :

  • télécharger le wallet desktop Deadalus (Mac OS / Windows/ Linux)
  • installer l’application mobile / extension navigateur Yoroi (Android / IOS / Chrome / Firefox / IE)
  • laisser tes ADAs dans des exchanges qui te permettent d’accéder au stacking (ex Binance)

Je vous déconseille la 3ème solution. Globalement laisser ses cryptos sur un exchange est déconseillé. Nous avons eu plusieurs cas de piratage dans le passé avec des pertes importantes des cryptos stockées. Il est beaucoup plus simple pour un hacker de concentrer ses attaques sur un point bien précis plutôt que de tenter d’avoir accès à ton wallet Daedalus/Yoroi. L’autre argument en faveur d’un délégation depuis un wallet est la possibilité de choisir à quelle pool tu veux déléguer. Je donne quelques conseille pour t’aider à faire ton choix dans le paragraphe suivant.

A quelle pool déléguer ?

Le choix de la pool est HYPER important si tu veux maximiser le nombre d’ADAs que tu vas recevoir en récompense de ta delegation.

Le premier point à avoir en tête est que tu recevras des ADAs uniquement si la pool sur laquelle tu as tes ADAs valident des transactions. Et comme je l’ai expliqué plus haut, l’attribution des validations dépend de plusieurs paramètres dont le plus décisif est le poids de la pool. C’est à dire le montant total délégué (le stake). Plus une pool a de ADAs et plus elle a de chance de valider des transactions.

Tu as donc interet a choisir une pool avec un stake important si tu veux recevoir des rewards. Je te conseille de privilégier les pools avec un stake entre 20M et 50M. J’ai mis un max car le protocole pénalise les pools avec un stake supérieur à 64M. Cette limitation peut être revue à la baisse. C’est pourquoi je te conseille une marge avec une limitation haute à 50M.

Le second paramètre à prendre en compte est le pledge, c’est le montant que l’administrateur de la pool (SPO) a assigné à sa pool. C’est une marque d’engagement du SPO, plus ce montant est haut et plus tu auras la garantie q’il sera sérieux sur la gestion de la pool. En effet, si la pool rate la validation que le réseau lui a attribuée alors le ROS (Return On Staking) sera directement impacté à la baisse. Je te conseille de déléguer à des pools avec un pledge supérieur à 20K.

Le dernier point sur lequel je te conseille d’être attentif est la marge du SPO. Maintenir une pool est couteux en temps, en frais de stockage et de fonctionnement. Une pool est un serveur fonctionnant 24/7. Il est donc normal que le SPO soit rémunéré pour les transactions que sa pool effectue. Cette marge peut néanmoins nuire à ton ROS si elle est trop élevée. Je te conseille de sélectionner une pool avec une marge entre 1% et 5% max.

Pour résumer, les points à prendre en compte :

  • Le stake de la pool, entre 20M et 50M d’ADAs pour optimiser le ROS
  • Le pledge, au moins 20K pour s’assurer que le SPO sera sérieux sur la gestion
  • La marge, entre 1 et 5% c’est honnête et ça ne nuira pas à ton ROS

Pour avoir un listing des pools avec toutes ces infos je te recommande ces deux sites :

j’ai une préférence pour Pooltool mais les deux applications font grosso modo la même chose.

Conclusion

La délégation/staking est un élement crucial dans le fonctionnement de Cardano. Il permet d’attribuer les transactions aux différents noeuds/pools du réseau et de sécuriser les transferts. La délégation permet également d’inclure les utilisateurs qui deviennent des acteurs fondamentaux du réseau. L’engagement des délégateurs est reconnu et récompensé par un nombre d’ADAs proportionnel au montant délégué. 5/6% de ROS (Return On Stake).

Cette mécanique WIN-WIN est une illustration de la philosophie de Cardano dont l’objectif premier est l’inclusion au système du plus grand nombre et la mise en place de mouvements vertueux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *